Le site Tlaxcala est de nouveau en ligne !
The Tlaxcala site is online once again!
La página web de Tlaxcala está de nuevo en línea!
Die Website von Tlaxcala ist wieder online!
http://www.tlaxcala-int.org

Wednesday, 31 December 2014

Des avions de chasse italiens en Baltique pour les opérations antirusses de l'OTAN

par Antonio Mazzeo,  31/12/2014
Traduit par Fausto Giudice, Tlaxcala

Le 27 décembre, quatre chasseurs multi-rôles Eurofighter "Typhoon" italiens ont atterri à la base de Siauliai en Lituanie pour participer à la Baltic Air Patrol (Patrouille aérienne baltique, BAP), l'opération de l'OTAN de «patrouille» et «surveillance» du ciel de la Baltique et de «défense» aérienne de l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie, partenaires orientaux de l'Alliance atlantique. Les chasseurs, les équipages et le personnel impliqués dans la mission qui durera jusqu'en avril 2015 viennent du 4ème Escadron de Grosseto, du 36ème Escadron de Gioia del Colle (Bari) et du 37ème Escadron de Trapani.
Photos R. Vitkus
L'Italie assumera le commandement de la BAP avec les «Typhoon» à partir du 1er janvier 2015. Quatre MIG-29 de l'armée polonaise, également déployé à Siauliai, quatre "Typhoon" espagnols basés à l'aéroport militaire d' Amari (Estonie), quatre chasseurs-bombardiers F-16 belges à Malbork (Pologne) et quatre autres appareils britanniques, attendus en janvier, participent également à la mission de l'OTAN. Ils remplaceront les 16 avions assignés par le commandement de l'OTAN à la BAP ("Eurofighter" allemands, F-18 canadiens, F-16 néerlandais et portugais).
L' Eurofighter "Typhoon" italien est un chasseur de dernière génération ayant comme premier rôle la «supériorité aérienne» et l'interception. Avec une longueur de 16 mètres et une envergure de 11, le guerrier européen peut atteindre une vitesse maximale de Mach 2 (2456 kilomètres/heure) et une autonomie de vol de 3700 km. L'avion est armé avec d' armes meurtrières: canons Mauser de 27 mm, bombes à chute libre Paveway et Mk 82, 83 et 84 de 500 à 2000 livres et JDAM à guidage GPS, missiles air-air, air-surface et anti-navires guidés par radar et infrarouge. Selon toute probabilité, le cycle d'opérations dans le ciel de la Baltique permettra aux chasseurs italiens de tester sur le terrain aussi le nouveau missile de croisière MBDA "Storm Shadow", avec plus de 500 km de rayon d'action, dont l'intégration comme système d'armement  des «Typhoon» a été mise en route ces derniers mois par Alenia Aermacchi (Finmeccanica) dans le polygone de Salto di Quirra, en Sardaigne. Les "Storm Shadow" avaient été utilisés jusqu'à présent seulement par des chasseurs-bombardiers "Tornado" dans les opérations de la guerre en Irak et en Libye en 2011.
L'OTAN garantit les activités de «sécurité» aérienne dans les États baltes depuis avril 2004, sur la base d'une convention collective signée avec les gouvernements de l'Estonie, la Lettonie et la Lituanie. En 2010, Bruxelles a décidé de prolonger les missions de reconnaissance aérienne jusqu'à la fin de 2014, mais les États baltes ont obtenu une nouvelle prolongation de la BAP jusqu'en décembre 2018, avec l'espoir, cependant, que celle-ci finira par obtenir le statut de "mission permanente de l'OTAN ".
À ce jour, seuls 14 pays de l'Alliance atlantique ont participé à la BAP. Avec l'arrivée de chasseurs espagnols et italiens pour le 37ème cycle d'opérations en 2015, le nombre d'alliés de l'OTAN atteint 16, auxquels s'ajoutera bientôt la Hongrie avec les chasseurs-bombardiers Saab "Gripen". La crise en Ukraine et l'alarme causée par l'escalade alléguée des activités de la chasse russe sur la mer Baltique, a convaincu Bruxelles d' augmenter progressivement le nombre d'avions impliqués dans les patrouilles de la façade orientale de l'Alliance: depuis mai 2014 le nombre de chasseurs affectés à la BAP est passé de quatre à seize, tandis que six F-15 et un ravitailleur KC-135 de la Force aérienne US ont été aussi trasférés à Siauliai.
La participation italienne à la Patrouille aérienne Baltique avait été préparée par une mission d'inspection à Kaunas (Lituanie) – en juillet 2013 d'une délégation conduite par le chef du 3ème Département de l'État-major de l'Armée de l'air, le général Gianni Candotti. Les militaires italiens se sont rendus successivement dans les bases aériennes de Siauliai et d'Amari, pour concorder avec les forces aériennes de Lituanie et d'Estonie l'organisation en 2014  d'un mini-déploiement d'entraînement avec des Eurofighters "pour tester la réponse du système d'armement aux climats froids". La tournée italienne dans la Baltique a également servi à renforcer le partenariat dans le secteur militaro-industriel. Alenia Aeronautica (Finmeccanica) avait livré aux forces aériennes lituaniennes, entre 2006 et 2008, trois avions de transport tactique C-27J "Spartan". "Le commandant de l'Aviation lituanienne, le général Edvardas Mazeikis, a exprimé sa gratitude pour les capacité obtenues avec ces avions de fabrication italienne", rapportaitune note du ministère de la Défense italien, à l'issue de la mission d'inspection dans la mer Baltique. "Ce sont justement ces capacités qui offrent une occasion importante de coopération concrète, dans l'immédiat, dans le domaine de la formation de pilotes lituaniens au Centre national de formation de Pise et, à long terme, pour le partage d'expériences opérationnelles et d'entretien". À l'automne 2012, une autre société du groupe Finmeccanica, Selex Sistemi Integrati, avait fourni le système de gestion de combat (CMS) "Athena" et les centrales de tir "Medusa" MK4 / B pour les nouveaux  patrouilleurs de la classe "Flyvefisken" de la Marine lituanienne.
En participant à la Patrouille aérienne baltique, les forces aériennes italiennes voient croître encore leur rôle à l'échelle internationale. Actuellement les chasseurs italiens sont aussi engagés dans des patrouilles aériennes au-dessus de l'Islande (en rotation avec d'autres partenaires de l'OTAN), de la Slovénie et de l'Albanie. C'est un engagement financier assez coûteux qu'aucun partenaire européen de l'OTAN n'a voulu prendre jusqu'ici. L'aviation italienne est également engagée dans les opérations de guerre contre Daesh, avec un avion de ravitaillement en vol KC-767, deux drones "Predator A" et quatre chasseurs-bombardiers "Tornado", déployés au Koweït et en Irak. De Djibouti, dans la Corne de l'Afrique, deux drones décollent "Predator" du 32ème Escadron d'Amendola (Foggia) décollent quotidiennement, contribuant aux opérations de l'UE et de l'OTAN contre la piraterie et à celles des forces armées somaliennes contre la milice islamique radicale des Chabab.

No comments: