Le site Tlaxcala est de nouveau en ligne !
The Tlaxcala site is online once again!
La página web de Tlaxcala está de nuevo en línea!
Die Website von Tlaxcala ist wieder online!
http://www.tlaxcala-int.org

Wednesday, 18 February 2015

Le « sniper américain » dont vous n’entendrez pas parler!

par Carl Gibson, Reader Supported News, 27/1/2015
Traduit par Nicolas Casaux, Le Partage
Un sniper américain appelle les Irakiens des « sauvages », les compare à ceux qui bénéficient des allocations aux USA, et se vante de piller leurs maisons après les avoir tués. Un autre sniper américain a été tellement dégoûté par ce qu’il a fait qu’il a lancé le premier blog anti-guerre, et est activement encouragé par ses camarades soldats à utiliser le premier amendement, la liberté d’expression, pour s’exprimer contre ce qu’il appelle « l’occupation illégale » de l’Irak. Devinez lequel des deux a fait l’objet d’un blockbuster hollywoodien, et lequel a été ignoré ?
Sniper Chris Kyle
Chris Kyle – personnage principal du film « American Sniper »
Entre février 2004 et février 2005, Garett Reppenhagen a été sniper dans la province Irakienne de Diyala, en tant qu’éclaireur pour l’armée des États-Unis. Son job était de se cacher le long des routes et de tuer quiconque essayait de poser des IED (bombes artisanales). On lui a aussi ordonné de se positionner et de cibler les rebelles Irakiens qui tiraient des mortiers vers des bases américaines depuis leurs pick-up. Tandis que le SEAL de la NAVY Chris Kyle, qui a tué plus de 160 personnes durant son service en Irak, prenait plaisir à appuyer sur la gâchette et écrivait : « je regrette juste de ne pas en avoir tué plus » dans ses mémoires, Reppenhagen lui, s’enfonçait sous les remords après chaque meurtre…
« A chaque fois que j’appuyais sur la gâchette, j’essayais de me persuader que je sauvais un de mes amis en faisant cela. Et ça devenait incroyablement dur », a expliqué Reppenhagen devant l’audience d’un lycée au Colorado en mai 2011.
Reppenhagen est issu d’une famille de militaire – son père était un vétéran du Vietnam, et son grand-père avait servi lors de la seconde Guerre Mondiale. Il s’était enrôlé en 2001 et était réserviste à Vilseck, en Allemagne, avec le bataillon armé 2-63, 1ère division d’infanterie. Entre 2002 et 2003, sa division fut stationnée au Kosovo dans une mission de maintien de la paix. Après avoir achevé une formation internationale à l’école des forces spéciales de L’ OTAN à Steton, en Allemagne, il fut envoyé en Irak en 2004. Durant cette période, Reppenhagen a compris que la plupart des hommes de sa division s’étaient enrôlés simplement parce qu’un recruteur les y avait fortement poussés, prétextant la sortie d’une situation économique difficile. L’un de ses camarades soldat de Los Angeles avait rejoint l’armée pour s’éloigner des gangs de son quartier. Un autre, originaire de l’Ohio, avait rejoint l’armée parce que l’usine de la périphérie de sa ville avait fermé, et parce que les emplois se faisaient rares.
Lire la suite
Reppenhagen-Thumbnail

No comments: